[ lapin de guerre ]

Rédigé par webmestre Aucun commentaire
Classé dans : Mots clés : aucun
[ 8 janvier 2020 ]

… j’aime bien cette idée d’antithèse du portrait d’un héros, de feu et de sang, triomphant,( virtuARTlisation d’après une des mes photographies et une toile du Moyen-Âge, sans réf. car perdue au fond de mon ordinateur )…



… " Car on y fait les septs pechiez mortelz
Tollir, murdir, l’un va l’autre tuant
Femmes ravir, les temples sont cassez
Loy n’a entr’eulx, le mendre est plus grant
Et l’un voisin va l’autre deffoulant
Corps et aame met a perdiction
Qui guerre suit, aux diables la comment
Guerre mener n’est que dampnacion " …
( Eustache Deschamps -1346-1406- Ballade contre la Guerre )


[ transfert ]

Rédigé par webmestre Aucun commentaire
Classé dans : Mots clés : aucun
[ 6 janvier 2020 ]

virtuARTlisation d’une de mes photographies vers un monde, évidemment très très loin et très très inconnu…



" Un premier signe d’un début de connaissance, c’est le désir de mourir. Cette vie-ci semble insupportable, une autre, inaccessible. On n’a plus honte de vouloir mourir ; on demande son transfert de la vieille cellule, qu’on hait, pour une nouvelle, que l’on apprendra bientôt à haïr.  " – Franz Kafka – ( Réflexions sur le péché, la souffrance, l’espérance et le vrai chemin, Franz Kafka, éd. Payot et Rivages, coll. Rivages poche, Petite bibliothèque, 2001 )


> Qu’est-ce-que l’art numérique ou digital ?

Rédigé par webmestre Aucun commentaire
Classé dans : Mots clés : aucun
selon un article sur le sujet sur Wikipedia :

 » L’art numérique désigne un ensemble varié de catégories de création utilisant les spécificités du langage et de dispositifs numériques, ordinateur, interface ou réseau. Il s’est développé comme genre artistique depuis la fin des années 1950.

Portée par la puissance de calcul de l’ordinateur et le développement d’interfaces électroniques autorisant une interaction entre le sujet humain, le programme et le résultat de cette rencontre, la création numérique s’est considérablement développée en déclinant des catégories artistiques déjà bien identifiées. En effet, des sous-catégories spécifiques telles que la « réalité virtuelle », la « réalité augmentée », « l’art audiovisuel », « l’art génératif », ou encore « l’art interactif » viennent compléter les désignations techniques du Net-art, de la photographie numérique ou de l’art robotique. « …

selon un article sur le sujet de l’Encyclopædia Universalis :

 » On désigne par « art numérique » tout art réalisé à l’aide de dispositifs numériques – ordinateurs, interfaces et réseaux. Cette définition reste technique et générique. Elle englobe les multiples appellations désignant des genres particuliers de l’art numérique, comme l’art virtuel, l’art en réseau, le cyberart, etc. Historiquement, elle succède, sans les rendre obsolètes, aux appellations précédentes d’« art à l’ordinateur » et d’« art informatique », toutes deux confondues dans les expressions computer art ou encore « art électronique ». Alors que la première appellation insistait sur la machine ordinateur, la seconde faisait plutôt référence à la science en plein développement sous-tendant cette technologie : l’informatique (computer science). Cette dernière met l’accent sur l’extension de la technologie numérique à la quasi-totalité des activités techniques humaines. Il n’y a toutefois pas de contradiction entre ces trois termes. Entre les œuvres à l’ordinateur des années 1960 et les œuvres numériques du début du XXIe siècle, on ne relève pas de différence radicale, mais l’évolution de la technologie a contribué à la naissance de nouveaux types d’œuvres et de nouveaux modes de réception artistique.

Réservée dès la fin des années 1950 à la musique et aux arts visuels, qui ont été les premiers à utiliser l’ordinateur, la technologie numérique a pénétré peu à peu toutes les formes d’art traditionnelles : le cinéma, la vidéo et la télévision, la littérature (poésie et roman) et les arts du spectacle vivant ainsi que tous ceux qui sont spécifiques du numérique. De sorte que toute vision succincte de l’art numérique ne peut qu’être incomplète. Nous laisserons de côté ici la musique et la littérature, qui demandent d’être traitées à part, quoique l’on retrouve en chacune d’elles des traits esthétiques communs à l’ensemble des arts numériques. »…

En ce qui concerne MON art numérique

J’utilise comme matériau de base – généralement – mes photographies que j’ « virtuARTlise » ensuite en fonction de mon inspiration du moment, mon attrait pour inattendu, l’originalité et l’inédit, en utilisant comme pinceaux diverses fonctionnalités de logiciels. ( cf. l’image d’accueil « virtuARTlisée » d’après une photographie que j’ai prise au festival des arts de la rue d’Aurillac en août 2019 )

Si mes œuvres exposées vous plaisent ( en considérant que leur visibilité est réduite sur ce site ), merci de bien vouloir me donner un petit coup de main en diffusant l’adresse de ce site à vos proches, réseaux sociaux ou autres, grand merci,

cordialement, artnumerik,

nb : merci de bien vouloir me contacter pour tous renseignements ou demande spécifique,…


> août 2020 : réajustement de ce nouveau site

Rédigé par webmestre Aucun commentaire
Classé dans : Mots clés : aucun
abandon de wordpress pour ce CMS sans BDD gratuit qui s'appelle - pluXml - grand MERCI aux concepteurs et à l'équipe,

> les dates originales d'édition sur le site antérieur ont été indiquées,
Fil RSS des articles